Un dimanche, elle est contrôlée par la police française alors qu'elle conduit sa voiture. Alors que la législation a changé en France, conduire un deux-roues en Suisse avec un simple permis voiture n'est pas autorisé. Sauf erreur de ma part, une personne avec un permis suisse ne peut pas conduire une voiture française en suisse, mais en france oui et réciproquement. Rouler avec un véhicule immatriculé en France alors que vous êtes établie en Suisse n'est possible que pendant 1 an à compter de la date de votre arrivée en Suisse. Si vous tractez en suisse vous devez donc avoir deux vignettes autoroutières, l’une pour la voiture, l’autre pour la remorque. Chaque véhicule doit être muni d’un triangle de signalisation accessible à tout moment. On m'annonce près d'1 mois pour obtenir ma carte grise côté ANTS . La contrainte de ce scénario est le temps. Si vous possédez la voiture depuis plus de six mois, celle-ci est considérée comme effet de déménagement et vous n’avez à acquitter aucune redevance . Bonsoir, Vous résidez en Suisse (je suppose donc que ce n'est pas pour 15 jours à Gstaad ou pour 3 semaines à Zermatt ou pour 3 jours en pension complète à Davos). Immatriculer une voiture en Suisse si vous n'êtes pas résident Suisse La compétence du service automobile pour délivrer des plaques suisses dépend du lieu de stationnement du véhicule . Les formalités de douane pour les véhicules : des différences selon la date d’achat Importer la voiture en Suisse Vous avez l’obligation de déclarer spontanément votre véhicule à la frontière en vue des formalités. Il doit être valide et être rédigé en français ou accompagné d’une traduction officielle en français ou d’un permis international. Il me conseille d'avoir obtenu l'immatricualtion francaise et la CG, puis de venir avec mes plaques et assurance en poche pour venir chercher le véhicule. La police explique qu'elle ne peut utiliser sa voiture de société immatriculée en Suisse sur le territoire français que pour se rendre à … Il est recommandé de ne pas le ranger dans le coffre. Pour conduire une voiture ou une moto en Suisse, vous devez être en possession d’un permis de conduire national valable et des documents du véhicule valables. Pour importer votre voiture en Suisse (ou un véhicule à moteur comme une moto par exemple), un certain nombre de formalités doivent être observées. Voici une synthèse des démarches à faire. Démarches générales pour les résidents qui veulent importer leur voiture. Font exception les cyclomoteurs, les vélos électriques et les cycles, ainsi que les véhicules mis en circulation avant 1970. Votre nationalité n'a rien à voir (franco-suisse, polonais ou allemand), ni la localisation de la maison de vos parents ou de votre résidence secondaire. Si vous êtes non-résident mais que avez un pied à terre en Suisse, et que le véhicule est stationnéeen Suisse, l'immatriculation est possible. Si vous venez en France pour un court séjour (pour des vacances par exemple), vous pouvez conduire avec votre permis. Depuis le 1er janvier 2011, pour les conducteurs de scooters et autres petites motos, la modification de l'article R221-8 du Code de la route a changé la donne. Bonjour redge76, Vous confondez surement avec la voiture de service qui doit être utilisé que pour les trajets domicile-travail en revanche, une voiture de fonction est considérée comme un avantage en nature, vous pouvez l’utiliser même le weekend. Diana vit en France mais travaille en Suisse pour une entreprise suisse. Les voitures automobiles (notamment les voitures de tourisme, les camions et les véhicules de livraison, les autocars) et les motocycles doivent circuler de jour avec les phares allumés. La vignette suisse autoroutière est obligatoire depuis 1985 pour les voitures, les deux-roues (motos et scooters), mais aussi pour les remorques et caravanes.