La phase de validation des pistes d'orientation

La phase de validation des pistes d’orientation est fondamentale, d’elle dépend la réussite du bilan.

La validation porte sur les 2 éléments suivants :

  • la validation du métier évoqué (ce peut-être un métier précis ou bien une fonction ou encore un secteur). Pour valider un métier, il faut le connaitre, parmi les moyens d’y parvenir, évoquons :
    • les sites Internet spécialisés qui décrivent les métiers En savoir plus…
    • le questionnement des adultes qui pratiquent ce métier dans l’entourage (famille du jeune, de ses copains, copines…) En savoir plus…
    • Les lieux comme la cité des métiers, certaines expositions, certaines revues…
    • les stages de découverte professionnelle en classe de 3éme et 2nde

C’est en comparant les éléments recueillis avec ses aspirations, motivations, compétences que le jeune va pouvoir se projeter ou non dans le métier envisagé. Si cette projection est suffisamment forte, le jeune y puisera de fortes ressources pour faire aboutir son projet !

  • la validation du parcours de formation pour y parvenir. Là encore, un travail d’enquête est nécessaire pour trouver la formation la plus adaptée, les sources d’information sont les suivantes :
    • les sites Internet spécialisés dans les formations En savoir plus
    • le questionnement des adultes qui pratiquent ce métier dans l’entourage (famille du jeune, de ses copains, copines…) En savoir plus
    • les salons dédiés à l’orientation En savoir plus
    • les lieux de formation : sites Internet, journées portes ouvertes…

En résumé, la réussite du bilan d’orientation dépend :

  • des compétences du consultant
  • de la qualité de la relation entre le jeune et le consultant
  • du travail de validation effectué par le jeune
  • de l’implication de l’entourage du jeune pour l’aider dans les étapes de validation